Interview/ M. N’Dri Guessan, candidat délégué de la liste Union-Solidarité-Espoir

 «Sortez massivement pour voter le camarade Soro Mamadou qui a l’expérience et surtout l’expérience des acquis car  le SYNECI a produit de bons résultats  sous son règne » 

 

A la veille  du lancement officiel de la campagne de l’élection à la MUGEFCI, M. N’Dri Guessan,  enseignant dans le secteur Education Formation par ailleurs, candidat délégué de la  liste Union-Solidarité-Espoir  dans le District Autonome d’Abidjan, a accordé un entretien à la rédaction de Woroba.net. A travers notre micro, il a jugé le bilan de Soro Mamadou satisfaisant. Pour ce faire, il appelle tous les mutualistes à voter massivement la liste Union Solidarité Espoir le 24 septembre prochain.

Parlez-nous de votre association.

Notre Union-Solidarité-Sspoir est un groupement de 180 syndicats avec les 7 centrales syndicales qui sont réunies autour d’une personnalité, un homme qu’on ne présente plus, qui n’est pas à vendre parce que il est déjà sur la place, un grand administrateur qui a fait ses preuves syndicales autour du Soro Mamadou.

 La MUGEFCI se prépare pour l’élection d’un nouveau président. Quelle est la position de votre amicale?

Nous, c’est le SYNECI, le Syndicat National des Enseignants du second degré de Côte d’Ivoire. C’est notre candidat, parce que c’est un produit qui sort du SYNECI, donc c’est le SYNECI qui donne son candidat, donc nous, en tant que structure qui positionne notre model, tout ce qu’on possède comme moyen se résume en Soro Mamadou. Nous pensons que c’est notre candidat. Le SYNECI le soutient. C’est pour cela que nous allons dire à chaque militant, a nos militants qui sont à l’intérieur comme à Abidjan de sortir massivement. Ils savent ce que le SYNECI a produit sous le règne de Soro Mamadou. Ils savent les acquis actuels au niveau de la MUGEFCI.

Que pensez-vous de la gestion de Soro Mamadou ?

Le camarade n’est plus à présenter puisqu’au-delà même d’homme administrateur, il a fait ses preuves quand il était syndicaliste, quand il était Secrétaire Général du SYNECI. Il nous a porté beaucoup. Aujourd’hui, nous partons de 85.000, nous sommes à plus le minimum pour un enseignant, c’est autour de 300.000 c’est-à-dire qu’il saura apporter au plan syndical et au niveau de la MUGEFCI quand nous avons porté Soro Mamadou à la tête de la MUGEFCI depuis 2013, il y a eu beaucoup d’amélioration. Au niveau les acquis, presque toutes les pharmacies actuellement en Côte d’Ivoire prennent les bons de la MUGEFCI. Les cliniques acceptent les bons de mutuelle de la MUGEFCI. Ce sont là des acquis notables. Nous pensons qu’en Côte d’Ivoire, il faut apprendre à chacun d’entre nous à bien se soigner et pour bien se soigner. Il faut aller voter la liste conduite par le camarade Soro Mamadou qui a l’expérience et la continuité des acquis.

Qu’attendez-vous concrètement du prochain président de la MUGEFCI ?

Nous attendons beaucoup du prochain président de la MUGEFCI qui sera Soro Mamadou puisque c’est ma liste. Nous pensons gagner ces élections de manière démocratique, transparente et écrasante. S’il est élu, durant ces 4 ans basés sur les 4 structures qu’il va créer, notamment la création d’une banque, la création d’une société de gestion immobilière et la création des hôpitaux. Vous voyez l’hôpital des fonctionnaires est exigu, il faut étendre ça avec les réserves qu’il à Abata, à Yamoussoukro, a Bouaké, il faut étendre la construction des hôpitaux. En plus de ça il faut améliorer plus les prestations et lutter contre la corruption. En luttant contre la corruption c’est améliorer les prestations. Et nous comptons sur notre président, notre PCA qui va étendre cette prestation à tout le monde et nous allons innover encore pour que tout le monde souscrive à Ivoir’santé parce que les deux, le régime gouvernemental associé au régime de base nous pensons que avec la Couverture Maladie Universelle (CMU) la couverture maladie va être mieux.

 Quel message avez-vous à lancer à l’endroit des mutualistes ?

Nous pensons que aujourd’hui l’heure est venue de dire au mutualistes que dans la vie il faut savoir choisir, choisir l’expérience, choisir les acquis et améliorer les acquis, et ces acquis là sont incarnés en Soro Mamadou. Nous appelons tous nos militants, tous les mutualistes, tous les militants du SYNECI, les enseignants qui se reconnaissent en ma modeste personne de sortir le 24 septembre comme un seul homme autour de Soro Mamadou et voter la liste Union-Solidarité-Espoir.

Interview réalisée par Fofana Zoumana

Collaboration : Aïchatou Diaby

Laissez un commentaire