Côte d’Ivoire / La Foire-forum-carnaval de Bouaké : La ville prépare sa fête populaire

Quelques images de la cérémonie de lancement de la précédente édition 2017

 «Nous voulons sensibiliser tout le monde sur les effets néfastes de la déforestation, de l’insalubrité et la pollution de l’eau et du cadre de vie. Plusieurs pays représentants des plus grands carnavals du monde seront présents à Bouaké. Un spectacle unique en couleurs vous attend durant 7 jours dès le lundi 26 février prochain. Préparez-vous !», a révélé Nicolas Youssouf Nicolas, maire de Bouaké le samedi 10 février 2018 lors d’un point de presse pour présenter la cérémonie de lancement de la Foire-forum-carnaval 4ème  édition de Bouaké qui a pour thème central : «Changement Climatique et Développement Durable ». Sous le parrainage de Anne Désirée Ouloto, ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable.C’était à représentation locale de la Chambre de Commerce et d’Industrie à Bouaké,

Kouadio Olivier, commissaire général de la Foire-forum-carnaval de Bouaké (Ffcb) qui été aux côtés du maire Nicolas Djibo  a quant à lui fait savoir que Bouaké vitrine de la richesse et de la diversité culturelle dans notre pays s’internationalise à l’occasion de sa 4ème édition. Il faut dire qu’après la psychose de janvier 2018, Bouaké s’apprête à revivre des jours de fête avec le Ffcb, l’occasion d’oublier un peu la crise économique, la violence et la corruption au rythme endiablé des pas de dance.

« Cette 4ème édition de la Foire-forum-carnaval de Bouaké sera bien plus qu’une fête. Elle nous aidera à sublimer pendant quelques jours les problèmes de la vie. C’est d’autant plus important en temps de crise, ça permet de réunir dans la rue une ville stressée par les charges quotidiennes », explique le commissaire de l’évènement. Ce sont selon lui, plusieurs milliers de touristes locaux et étrangers qui sont attendus à Bouaké, durant cette fête populaire. Aussi, il a annoncé plusieurs innovations. Notamment : Un festival de dance dans les quartiers de Bouaké, des parades sonorisées, des concerts populaires, l’agrandissement de l’espace gastronomique qui passe de 3000 m2 à 6000 m2, la transformation du cross populaire en marathon, création d’un espace pour enfants avec le bibliobus et des manèges.

    Boubacar Sylla

Laissez un commentaire