Côte d’Ivoire / Le collège moderne de Ouaninou devient le Lycée Alassane Ouattara

C’est fait ! La région du Bafing a désormais son deuxième lycée après le lycée gouverneur Abdoulaye Fadiga de Touba. Il s’agit du collège moderne de Ouaninou devenu Lycée Alassane Ouattara. La cérémonie d’inauguration a eu lieu le samedi 10 février dernier, sous le parrainage de Mme  la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara, représentée par son chef de cabinet, l’honorable Kouyaté Abdoulaye. Cette cérémonie a également  enregistré la présence effective  du corps préfectoral de la région, des élus, cadres et des populations venues nombreuses manifester leur joie.
 Dans son allocution Diomandé Lassina, président du conseil régional du Bafing, a dressé le bilan de  ses actions en faveur de l’école dans la région, qui selon lui, s’inscrivent dans la mise en œuvre de la vision du Président Alassane Ouattara. «Le Conseil Régional a construit 47 écoles primaires, 12 cantines scolaires, 23 logements sociaux, le collège de Koonan et a réhabilité 26 écoles. Notre équipe a réalisé l’extension des collèges de Koro et de Ouaninou, non sans la construction de laboratoires à Ouaninou. L’adduction en eau potable et la liaison électrique du nouveau lycée Alassane Ouattara de Ouaninou. Nous faisons tout cela en conformité avec notre engagement à la politique de l’école obligatoire chère au Président Ouattara et à la ministre Kandia Camara», a dit Diomandé Lassina avant d’annoncer, la construction bientôt d’un collège à Borotou.
 
Le directeur régional de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (Drenet-fp), Doumbouya Issouf, saluant l’équipe du conseil régional pour toutes ses actions, a indiqué que le nouveau lycée permettra aux élèves d’achever leur cursus scolaire avant d’atteindre le cycle supérieur et résoudra leur problème d’hébergement. Il a également  informé la population de ce qu’un collège à base à base 4 verra bientôt le jour à Guintéguéla, et un autre à base 2 à Mahou-Sokourala qui permettront d’accroître la capacité d’accueil des établissements de la région.
 sans oublier d’adresser les doléances au représentant de la marraine. Notamment le manque d’enseignants, de personnels administratifs et d’encadrement tant au primaire qu’au secondaire et l’affectation des d’inspecteurs dans les nouvelles inspections de l’enseignement préscolaire et primaire de Koro et Ouaninou.
 Le représentant de Mme la ministre quant à lui, a rendu un hommage au peuple Mahou pour son hospitalité avant de saluer le président du Conseil Régional pour l’extension tous azimuts de l’offre éducative dans le Bafing. M. Kouyaté qui est également président national des enseignants républicains a, à l’instar de ces prédécesseurs interpellé les élèves et les a invités de se mettre au travail et d’abandonner les comportements voyous. «Chers élèves, je vous exhorte à plus de disponibilité, de sacrifice et d’engagement pour mériter l’appellation Lycée Alassane Ouattara. Je vous lance le défi de la qualité et du bon résultat. Je demande 100 % au Bepc», a lancé M. Kouyaté Abdoulaye. Ensuite, il a également exhorté le personnel enseignant à doubler d’ardeur pour faire de ce lycée une référence en matière d’excellence.
 Aux parents d’élèves, il leur a demandé de donner aux filles les mêmes chances que les garçons en les scolarisant et en les maintenant à l’école. Il a terminé pour annoncer l’affectation des inspecteurs d’enseignement préscolaire et primaire de Koro et  de Ouaninou dans les prochaines semaines.
 Au cours de cette fête,  trois meilleurs élèves de chaque niveau ont été récompensés.  Une somme d’un million  en équipements du lycée  a été offerte par le président du Conseil Régional du Bafing.
De Zandi, Correspondant régional

Laissez un commentaire