Côte d’Ivoire / Développement de la région du Bafing : Diomandé Mamadou prône l’union, la cohésion des fils et des cadres

M. Domandé Mamadou invite les uns et les autres à cultiver l’amour, le rassemblement, l’union et la cohésion. (Ph: Fofana Sékou)

Prôner l’union, l’entente, l’amour, le rassemblement et la cohésion entre tous les fils, filles et cadres de la région du Bafing, telle est la mission que s’est assignée Diomandé Mamadou fils et cadre de la région. Matérialiser cette ambition,  c’est l’objectif principal de Diomandé Mamadou. Ainsi  le dimanche 11 février dernier, sous son impulsion, les  fils et cadre de la région du Bafing ont  tenu  au domicile de l’ancien chef traditionnel du Bafing  El Hadj Diomandé Moussa, à Abobo Anador  une réunion préparatoire en prélude de la grande rencontre prévue le 25 février prochain. L’objectif de cette rencontre préparatoire était de rassembler, unir et prôner la cohésion entre les fils et cadres de la région.
Deux points essentiels étaient à l’ordre du jour. Le premier point était centré  sur l’information et l’organisation de cette grande  réunion prévue dans les jours à venir. Le second point était axé sur l’union, le rassemblement, l’entente et la cohésion des fils et cadres de la région du Bafing. Par ailleurs, au cours de cette réunion, les différents intervenants ont planché sur la nécessité de voir la région du Bafing bénéficier d’infrastructures viables pour faire reculer la pauvreté et favoriser l’émergence d’une économie locale facteur de développement durable.

Les fils et cadres de la région du Bafing déterminés à faire à faire de leur région, une région épanouie et soudée.  (Ph: Fofana Sékou)

A cette occasion,  M.Diomandé Mamadou emboîtant le pas à l’ancien chef traditionnel El Hadj Diomandé  Moussa toujours dans le même ordre d’idée, c’est-à-dire le développement de la région, a invité les uns et les autres à l’union, l’entente et à  la cohésion.  Tout en s’inscrivant aussi dans la logique d’émergence du Président de la République SEM Alassane Ouattara, il  a  indiqué que cette émergence de la région  du Bafing  ne sera une réussite que par l’implication de tous les fils de la région. Aussi, il n’a pas manqué de rappeler qu’il faut une mobilisation inclusive pour le grand rendez-vous du dimanche 25 février prochain. « Faisons de cette rencontre prochaine une réussite totale. Main dans la main, autour d’un bon programme, nous pourrons soutenir le chef de l’Etat dans sa mission de rassemblement, de  réconciliation et de cohésion sociale. Ce n’est pas pour chercher place de chef traditionnel du Bafing. Notre rencontre s’inscrit bien dans un cadre de cohésion, d’union, de rassemblement entre les fils et cadres pour le développement  de la région. Le Bafing ne peut s’en sortir que si nous avons, dans l’union et la solidarité la volonté de le changer et le construire ensemble », a-t-il interpellé.

 Il est important de noter que cette cérémonie a mobilisé de nombreux fils, filles et cadres de la région notamment, Touré Diahou, Bakayoko Maméry, tous fils et cadres de la région. Sans oublier les responsables des associations féminines et de jeunesse, la présidente des femmes d’Abobo Agbékoi Mme Chérif Mandognan, et de Mme Diomandé Assata présidente des femmes du Bafing.
Fofana Zoumana

Laissez un commentaire